La maison des Lulus !

La maison des Lulus !

Les choix qui font baisser la facture !

Pour les menuiseries :

Mettre des fenêtres fixes...

Dans une maison, il est parfois superflu que toutes les fenêtres s'ouvrent, quand il y a de nombreux vitrages sur une même façade (notamment au Sud) et qu'il y a déjà plusieurs fenêtres ou baies qui s'ouvrent à côté.

- Pour la (seule) fenêtre au Nord, à l'étage, elle sera en triple vitrage pour isoler cette fenêtre positionnée sur une façade froide. En choisissant d'y mettre une fenêtre fixe, on obtient un élément plus isolant qu'un triple vitrage ouvrant, mais aussi moins cher car moins complexe. Comme elle sera déjà très isolante et située dans le salon d'étage, cela dispense dispense d'y mettre un volet qui, hors des chambres, a surtout une fonction d'isolation thermique.

- Pour les baies vitrées à deux vantaux, un des deux sera fixe, ce qui laisse une ouverture suffisante.

- Pour une des deux fenêtres du garage, elle sera également fixe (10% moins cher), puisque l'autre sera déjà ouvrante.

Choisir les "bonnes" fenêtres ouvrantes...

- Pour les fenêtres, nous aurions voulu des oscillo-battants, pour avoir le confort d'aérer la nuit sans risque d'effraction (surtout au rez-de-chaussée), et nous partions sur des fenêtres à deux vantaux, pour minimiser l'encombrement lors de l'ouverture, et peut-être aussi par habitude culturelle.

Or, l'option oscillo-battant rajoutant un coût à chaque fenêtre, nous y avions renoncé, au profit d'ouvrants à la française. Mais suite aux conseils d'un professionnel, une autre option nous est proposée : en mettant un seul vantail, le coût baisse par rapport à une fenêtre à deux vantaux et permet donc d'avoir l'option oscillo-battante, ce qui est au final moins cher et plus pratique !

Cette option est aussi intéressante bioclimatiquement : la fenêtre est plus isolante (le cadre est plus petit, or c'est toujours le point faible d'une fenêtre) et il y a plus de soleil qui pénètre la maison pour la réchauffer au travers du vitrage.

Ces fenêtres d'un vantail seront certes grandes (donc encombrantes à l'ouverture), mais on ne les ouvrira en grand que pour ouvrir et fermer les volets (deux fois par jour seulement), et l'option oscillo-battant permet d'aérer en sécurité, sans encombrement et sans risque de claquement ou choc contre un mur. On installera ce système partout, sauf pour deux fenêtres qui seront à deux vantaux et en ouvrant à la francaise, car trop grandes pour être en un seul vantail !

Nota bene : l'essentiel de l'année, la ventilation n'est pas assurée par les fenêtres, mais par la VMC double-flux.

- Pour les 2 baies vitrées : on aurait souhaité éviter les ouvertures à la française, encombrant l'espace, mais les baies coulissantes sont chères et pas du tout étanches. La solution qu'on nous a proposée et qu'on a retenue (33% moins chère!) : sur les deux vantaux qui composent la baie, on en met un fixe, et l'autre est oscillo-coulissant (un peu comme une porte latérale de véhicule utilitaire), donc tout à fait étanche et pratique !

 

Pour les panneaux photovoltaïques : ils étaient prévus dans le dossier de permis de construire. Ils donnent droit à un peu de crédit d'impôts et génèrent un revenu annuel qui permet de les rentabiliser en 10 à 15 ans (et écologiquement, cela permet en théorie de faire un peu moins fonctionner les centrales), mais l'investissement de départ est conséquent (plus de 10000 euros), alors qu'ils peuvent tout à fait être posés plus tard.

Nous avons donc choisi de ne pas les installer, ce qui nous permettra d'avoir un peu plus de marge dans le budget, et peut-être aussi de liberté dans le choix de certains éléments qui eux doivent être installés dès la construction.

C'est dommage, mais sans regret !

 

L'adhésion à l'association Les Castors de l'Ouest :

Cette association pour les auto-constructeurs permet d'avoir  des réductions de 10% minimum auprès de nombreuses entreprises de location de matériel et chez des fournisseurs de matériaux, de menuiseries etc. 

Pour l'adhésion, nous avons eu à payer une caution de 50 euros (que l'on récupèrera à la désinscription) et 48 euros par an, ainsi que 1.2% de majoration sur le montant des factures (ce qui est très acceptable quand cela permet d'avoir 10% de réduction et souvent beaucoup plus).

Par ailleurs, on a également pu souscrire une assurance pour le chantier et les bénévoles (ce qu'il n'y a pas ou peu ailleurs), pour travailler en confiance !



05/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Maison, Déco & Bricolage pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres