La maison des Lulus !

La maison des Lulus !

Préparer le financement du projet

Faire les estimations financières... pour obtenir un prêt !

En auto-construction, il est forcément problématique de présenter aux banques un budget bien défini, contrairement à une maison de constructeur où la maison et le prix sont sur catalogue...

C'est pourquoi le délai "standard" de deux mois entre la signature du compromis de vente et le dépôt des dossiers de permis de construire et de prêt a été repoussé d'un mois, à notre demande.

En effet, pour présenter un dossier de prêt :

- il faut une dizaine de jours au courtier pour démarcher les banques, mais pour cela il lui faut des devis.

- pour avoir des devis, il faut là aussi une dizaine de jours aux artisans et aux entreprises pour les faire, plans de l'architecte à l'appui.

- du coup, pour l'étape préalable qu'est la réalisation des plans, il serait resté moins d'un mois et demi...

Pour élaborer des plans, un minimum de temps de travail et de réflexion est nécessaire, car dans ce laps de temps, il y a trois étapes :

- l'APS (avant-projet sommaire) : les vues et plans de la maison ;

- l'APD (avant-projet définitif) : les vues et plans de la maison rectifiés selon les remarques faites sur l'APS, avec des côtes permettant d'établir des devis ;

- le DPC (dépot du permis de construire) : toutes les vues et côtes sont définitives.

Chaque étape est associée à un dossier préparé et envoyé par l'architecte, que l'on doit valider et retourner, avec les éventuelles remarques et modifications, sous 7 jours. (Le temps restant à l'architecte aurait donc été minime, voire minuscule !)

Ce report d'un mois nous permet ainsi de mener à terme et correctement chaque étape, sans avoir à presser les différents professionnels de tenir des délais intenables...

En juin 2011 : ayant reçu l'APD, nous sommes en mesure de demander des devis. Ceux-ci serviront à monter le dossier de prêt, mais ils ont une valeur indicative, et non pas contractuelle (déjà parce que leur validité n'est que de quelques mois).

Dans quelques mois, il faudra donc refaire des demandes de devis plus poussées et auprès de plus d'entreprises, pour choisir nos "partenaires" professionnels (qui ne seront pas forcément ceux dont on aura présenter les devis à la banque).

On fera cela soit dans la longue période d'attente entre le dépôt de permis de construire (juillet 2011) et le début des travaux (janvier 2012), soit au fur et à mesure de l'avancée des travaux.

Fin juillet : rencontre finale avec le courtier : le prêt négocié est super bien ficelé grâce au travail qui a été fait, et cela ne nous aura pas coûté un sou, si ce n'est le prêt bien sûr, mais pas de commission à payer ! Négocier avec des requins ne nous enchantait pas, autant laisser ça à des pros, surtout qu'on aurait jamais obtenu un taux pareil : 2 prêts combinés dont le taux moyen équivaut à un prêt à 4% sur 25 ans !!! Entre les taux exorbitants de certaines banques et celles qui ne prêtent pas aux auto-constructeurs, ce n'était pas gagné d'avance !

On a donc un prêt !!!

 

Les économies :

Nous avons pu mettre de l'argent de côté en prévision de ce projet maison, l'idée étant que le prêt couvre tous les frais de la maison et que nos économies financent les "extras" : l'électroménager et la deuxième voiture dont on ne pourra probablement plus se passer malheureusement (les deux sont considérés comme du prêt à la consommation et ne peuvent pas être englobés dans le prêt maison car pas les mêmes taux d'intérêt), voire des panneaux photovoltaïques si on avait vu large côté budget (il n'est pas interdit de croire au Père Noël...).

Cet argent devait servir aussi éventuellement en fin de construction (et au cas où l'argent manquerait sur la fin), mais il est le bienvenu dès le début du projet. En effet, nous n'avons pas encore obtenu le prêt qui commencera à débloquer de l'argent quand on commencera les travaux (en 2012), mais il a bien fallu payer les 5% du prix du terrain lors de la signature du compromis de vente. Cette somme nous sera heureusement remboursée ensuite par la banque et sera alors à nouveau disponible pour ce à quoi on la destine !

Pour ce qui est de payer l'architecte pour son travail (le tout dès la première moitié de 2011), au final, ça l'a été par nos économies, et ça le restera, pour emprunter moins (de toute façon on est au maximum) et pour prouver à la banque qu'on a de l'apport pour financer une partie de notre projet et qu'on est donc assez sérieux pour "mériter " leur prêt...



18/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Maison, Déco & Bricolage pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres