La maison des Lulus !

La maison des Lulus !

L'isolation des rampants et à plat dans le grenier en ouate de cellulose

Pour rappel, notre maison est constituée d'un rez-de-chaussée et d'un étage quasiment plein et peu grignoté par les rampants (sur les façades, il y a 1m60 de mur vertical côté intérieur avant que ne commencent les rampants). La maison est donc assez haute, plus que celles de nos voisins.

En conséquence, nous avons une surface de rampants à isoler relativement faible et le reste de l'isolation du plafond se fera donc à plat. Ce choix nous a aussi permis de mettre des fenêtres de taille suffisante au Sud à l'étage pour maximiser les apports solaires.

L'isolation sera ici en ouate de cellulose projetée.

IMG_0999.JPG

En mai 2013, Pierre, notre charpentier, et son équipe fixent un pare-vapeur sous les solivettes avec des tasseaux.

IMG_1020.JPG

En octobre 2013, en vue de la future isolation, Ludo monte une plateforme dans le grenier devant la porte d'accès (au dessus de la future ouate) pour la circulation

IMG_0399.JPG

et il fixe des petites plaques de DFP entre le haut des murs (la paille) et le bas des rampants en ouate en assurant la continuité de l'étanchéité à l'air avec du scotch spécifique, ce qui fera un plan dur au dessus pour rentrer les bottes en butée et retiendra la ouate au dessus.

IMG_0503.JPG

Pascal R., notre plombier, passe au travers du pare-vapeur les différents tuyaux (bouche de décompression, tuyaux entre le futur ballon d'eau chaude et les panneaux solaires) et referme bien pour l'étanchéité à l'air, encore.

IMG_0510.JPG

En novembre et décembre 2013, les tasseaux manquants pour fixer le pare-vapeur aux montants des rampants sont mis, l'étanchéité est faite avec du scotch autour du poteau, des fermes, aux angles (bref, tous les endroits plus techniques),

IMG_0507.JPG

le scotch de jonction d'étanchéité à l'air entre le pare-vapeur et les futurs enduits sur la paille est appliqué,

IMG_0508.JPG

ainsi que le scotch pare-feu entre le pare-vapeur et le fourreau autour du tuyau du poêle.

IMG_0506.JPG

Les gaines de VMC double-flux

IMG_0505.JPG

et des gaines électriques sont passées vers le grenier au travers du pare-vapeur (qui est bien refermé ensuite) par Pascal N, notre électricien,

IMG_0504.JPG

et la sortie de gaine de VMC est faite en toiture par Pascal, notre charpentier et couvreur : le rectangle en bas (les triangles sont des chatières pour la ventilation de la toiture et derrière, il y a la sortie du poêle, sur l'autre côté du toit).

IMG_0523.JPG

Une fois que toutes ces étapes préalables sont finalisées, il ne reste plus qu'à programmer l'isolation !

En mars 2014, la ouate de cellulose est insufflée dans les rampants (30cm + l'isoroof) et à plat dans le grenier (sur 45cm pour obtenir 40 cm après tassement, les recommandations étant de 33 cm en BBC en toiture, ce qui représente plus d'une tonne d'isolant !).

IMG_0485.JPG



07/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Maison, Déco & Bricolage pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres