La maison des Lulus !

La maison des Lulus !

Janvier 2014

Le 1er, on commence l'année par une journée paille voir ici , normalement le dernier nouvel an qu'on passe sans y vivre (parce que y bricoler ça ne compte pas, n'est-ce pas ?).

On avait eu beaucoup de pluie pendant la première année et demie de chantier, le passage 2013-2014 aura été ponctué de vent et de pluie ! A Noël, il y avait eu des bourrasques à plus de 90km/h, ce qui avait nécessité de renforcer l'ossature de notre bâche qui protège la paille au Sud. Et bien au Nouvel An c'est re-belote ! Au bout d'un an, celle-ci a souffert, donc on remet une nouvelle bâche là où c'était devenu fragile voire ouvert (heureusement sans dommage) et on remet des jambes de forces pour lutter contre le vent du Sud-Ouest. Et le 2, Pascal (mon papa) y retourne pour une bâche qu'on n'avait pas pu refixer. On est maintenant rassurés après des nuits de sommeil aussi agitées que la météo...

Le 7, Ludo et Joël ajustent deux cloisons et en montent une troisième voir là. Le poteau à fonction seulement esthétique de l'étage est refixé et la porte d'accès au garage qui était un peu juste et frottait est rabotée.

Le 9, Ludo et moi mettons des bottes de paille et Ludo ferme le pare-vapeur du plafond autour du poteau et aux deux angles restants : tout est prêt pour mettre dans la ouate de cellulose, qui reste à programmer voir ici .

Le 10, Joël et Ludo démontent l'échafaudage que nous avions en prêt pour que notre charpentier le récupère.

Les 12 et 13, on profite du fait qu'on nous ait prêté une scie plus pratique pour faire toutes les bottes compliquées : on finit tous les angles et on taille les bottes les plus petites, on les met en place et Ludo broie toutes les chutes qui nous encombrent (et oui, petites bottes = grosses chutes !). Ca sent la fin... de la paille !

Le 19, petite journée de coupe et pose de bottes.

Le 23, livraison de la commande de fermacell pour les cloisons, pour laquelle nous avons profité d'un achat groupé avec les Castors de l'Ouest qui nous a fait profiter d'une réduction de 20%. Ludo et Joël doivent cependant rentrer toutes les plaques à l'intérieur, soit 80 plaques de 50kg à déplacer...

Les 24 et 25, Ludo et moi commençons par poser de la paille, mais la scie montre quelques signes de fatigue, une révision s'impose donc ! Nous devons arrêter ce poste (ce qui est un peu agaçant puisqu'on était presque à la fin), nous nous lançons sur des étapes qui nous avancerons pour plus tard, à savoir pour ma part couper les bandes résilientes en laine de mouton qui serviront à désolidariser les montants d'ossature et le fermacell (les cloisons seront la prochaines étape de notre chantier) et pour Ludo, il prépare les supports pour les enduits aux beaux jours, en appliquant du scotch http://fr.proclima.com/co/FRN/fr/contega_pv_prod_fr.html qui assurera la jonction étanche à l'air entre le pare-vapeur du plafond (soutient la ouate de cellulose) et l'enduit sur les bottes de paille des murs.

Le 31, Ludo et Joël récupèrent à la scierie le douglas encoché pour faire les encadrements intérieurs de fenêtres (pour gérer la jonction avec l'enduit, sauf là où il y aura du fermacell) voir là.



02/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Maison, Déco & Bricolage pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres